Prise de vue drone : Comment ça marche ?

Le drone ou véhicule aérien sans pilote (UAV – Unmanned Aerial Vehicle) est une technologie émergeante qui ne cesse de gagner en popularité. C’est quelque chose comme un robot volant. Ces appareils volants ont trouvé chemin à des secteurs d’activités ; de la réalisation de films, à l’inspection des infrastructures publiques et des bâtiments, la livraison de colis, l’agriculture, l’inspection des fermes solaires, … Ils peuvent être soit actionnés par un pilote à distance à partir d’une unité distante dédiée, soit de manière autonome selon le mode défini. Ils possèdent tellement de capteurs de travail embarqués comme le GPS qui aident à contrôler correctement le mode de vol et aide à avoir la meilleure prise de vue drone.

Alors que la plupart des gens ont beaucoup entendu parler des drones et de leur impact, ils ne comprennent pas les spécificités de la technologie des drones et de leur fonctionnement. Dans cet article, nous examinons la technologie des drones, comment fonctionnent ces appareils volants et comment vous les pilotez.

Avant de commencer, comprenons ensemble ce que c’est qu’un drone

Les drones ou véhicules aériens sans pilote est un système aérien sans équipage de conduite à bord. En tant que tels, la taille des drones peut aller des gros drones militaires aux plus petits drones pouvant être utilisés pour inspecter une propriété, faire de la photographie ou filmer des vidéos. Le trait caractéristique d’un drone est qu’il est sans pilote. Il existe deux types distincts de drones ; rotatif et à ailes fixes.

Les drones à ailes fixes ressemblent beaucoup aux avions. En effet, ils volent vers l’avant pour pousser les ailes dans les airs et générer de la portance. La configuration des drones à rotors (ou rotatifs) est différente. Pour créer une portance, le moteur fait tourner l’aile rotative contre l’air. Les quadricoptères sont les plus courants de drones rotatifs. Ils possèdent quatre moteurs et quatre hélices.

Prise de vue drone : Comment ça marche ?

La procédure de fonctionnement d’un drone peut sembler simple pour la plupart d’entre vous. Mais l’appareil contient en réalité une technologie complexe à l’intérieur. Les drones se distinguent des hélicoptères par leur capacité de voler de façon autonome. En fait, il s’agit d’un système multihélices spécialement conçu à l’intérieur d’un drone qui rend l’appareil très indépendant.

Lorsqu’un drone vole, les moteurs font tourner les hélices qui poussent les molécules d’air vers le bas, ce qui tire le drone vers le haut. En faisant tourner chacune des hélices à une vitesse différente, vous pouvez depuis le sol faire:

  • avancer l’appareil,
  • reculer,
  • aller de gauche
  • et aller de droite

Toutes ces opérations, moyennant un système de contrôle de vol.

En termes simples, le contrôleur de vol est le cerveau du drone. Il prend les informations qui lui sont envoyées par:

  • la télécommande,
  • le GPS,
  • les capteurs d’évitement d’obstacles
  • et d’autres composants,

Ensuite, il envoie des signaux aux moteurs pour répondre correctement aux informations.

Des exemples, pour mieux saisir !

Si vous pilotez un drone et vous poussez vers l’avant sur le manche de commande, vous enverrez un signal au contrôleur de vol pour faire avancer le drone.

Pour le cas d’un drone en mode GPS, vous devez préciser au contrôleur l’emplacement GPS où vous souhaitez envoyer votre drone. L’ordinateur de vol doit déplacer l’appareil plus loin devant l’endroit où il se trouve actuellement. Il vérifie avec le GPS pour recueillir des informations. Ensuite, il actionne les moteurs arrière, s’il s’agit d’un quadricoptère. Cette opération vise en effet de déplacer le drone vers l’avant.

Ce système polyvalent à plusieurs hélices contribue également à réduire les pannes. Même si le moteur à l’intérieur du drone cesse de fonctionner, le drone continue à voler. Ce sont les hélices qui doivent continuer à fonctionner en groupe pour soutenir l’appareil. Ces hélices sont ainsi alimentées par une source dédiée. La plupart des appareils de drones contiennent des batteries amovibles qui leur permettent de rester dans l’air pendant longtemps. Plus la batterie est puissante, plus la durée de vol est prolongée. Les drones qui possèdent un grand nombre de moteurs à l’intérieur sont capables de mieux contrôler leur élévation. Ils peuvent donc transporter plus de charges pendant le vol.

Plusieurs fonctionnalités pour faciliter la prise de vue drone

Bien que le pilote soit responsable du contrôle du drone à distance, de nombreux drones sont dotés d’une technologie intégrée et d’équipements spéciaux qui lèvent le niveau d’autonomie plus haut et en font des machines intelligentes.

– Prise de vue drone : L’évitement des obstacles

C’est l’une des principales caractéristiques des drones commerciaux. Il s’agit d’une série de capteurs qui permettent au drone de détecter des obstacles dans plusieurs directions. A chaque fois qu’un obstacle est détecté, le drone alerte le pilote en lui informant de l’existence d’un obstacle sur la trajectoire de vol. Si l’appareil devient très proche de l’obstacle et que le pilote n’a pas décidé encore de l’éloigner, l’appareil s’arrête et reste en place jusqu’à ce que le pilote le dirige autour ou loin de l’obstacle.

Au cas où le niveau de batterie est faible, le drone utilise les capteurs pour trouver un endroit sûr pour atterrir. La caméra montée sur l’appareil crée une carte en temps réel du sol en dessous, identifiant une grille où elle peut tracer des points et des endroits sûrs pour atterrir. D’ailleurs, si le drone s’éloigne des points, il peut trianguler visuellement pour se corriger et rester verrouillé en position.

Les drones sont dotés de capteurs qui leur indiquent à quel point ils sont proches du sol, rendant ainsi l’atterrissage beaucoup plus facile.

– La capacité de s’auto-stabiliser

C’est un dispositif spécial qu’on appelle Cardan qui aide à maintenir la caméra montée sur drone en place pendant que le drone se déplace dans différentes directions. Les vues aériennes prises avec des drones avec cardan sont généralement plus claires et nettes. L’expérience de pilotage devient beaucoup plus facile sans craindre que les photos ou vidéos prises soient floues.

– Prise de vue drone : Les batteries amovibles

Les drones sont généralement livrés avec une batterie amovible qui fournit environ 12 minutes de temps de vol. Ceci facilite, évidemment, une meilleure prise de vue drone.

– Prise de vue drone : La communication à canaux multiples

La plupart des drones sont équipés de terminaux de données embarqués, des signaux GPS, des capteurs numériques et des dispositifs de tâche. Ceux ci sont en effet associés leur permettant d’être plus autonomes et de mieux communiquer avec leur environnement.

(3)